L'AIRe et son actualité :

ACTU DU MOMENT

Communiqué de presse SEGUR de la santé et soutien aux professionnels.

Prise de position de l’AIRe sur le Ségur de la santé et en soutien des professionnels 

 

voir sur notre page d'accueil ou dans l'onglet "positions" la totalité du communiqué de presse.

Journées de Rennes 2021 : Les inscriptions sont ouvertes

retrouvez toutes les informations sur https://aire-rennes2021.fr/

Journées d'Arcachon 2020 : Reportées en 2022

circulaire de rentrée Ecole inclusive

La circulaire de rentrée Ecole inclusive vient de paraitre.

 

Télécharger ici la circulaire

Consulter le sitedu MEN

Communiqué de presse AIRe-Uniopss-Rapport IGAS IGEN IGAENR - Dispositif ITEP

Rapport d’ « évaluation du fonctionnement en dispositif intégré des instituts thérapeutiques, éducatifs et pédagogique et des perspectives d’extension » :

L’AIRe et l’Uniopss saluent la richesse et la qualité des préconisations du rapport et restent mobilisées autour des besoins de l’enfant.

 

télécharger ici le communiqué AIRe

 

télécharger ici le rapport

 

télécharger ici la synthèse du rapport

Lettre Ouverte à Mme Sophie Cluzel

Alors que le comité stratégique de SERAFIN PH doit se prononcer, le 14 novembre prochain, sur le futur modèle de financement des établissements et services du secteur du handicap, l’Association des ITEP et de leurs réseaux (AIRe) a transmis à Sophie Cluzel, Secrétaire d’Etat en charge des personnes handicapées, une lettre ouverte.

 

consulter ici la lettre

Parution de l'instruction DGCS/3B/2017/241 du 2 juin 2017 relative au déploiement du fonctionnement en dispositif intégré des ITEP et des SESSAD

Cette instruction, liée à la mise en œuvre du fonctionnement en dispositif intégré des ITEP et des SESSAD, prévu par la loi de modernisation de notre système de santé et précisé par le décret n° 2017-620 du 24 avril 2017, propose différents documents modèles afin d’accompagner et de faciliter le déploiement du dispositif.

 

l'AIRe a prévu des informations en régions dès la fin du dernier trimestre 2017 autour de cette instruction.


Cliquer ici pour télécharger l'instruction

 

Vous pouvez  retrouver tous les les textes dans notre onglet "textes officiels"

Le rapport cnsa sur les parcours en itep élaboré dans le cadre de l'expérimentation section V en collaboration entre AIRe et l'EHESS est sorti :

Une étude pour mieux connaître les parcours des jeunes en ITEP :

La recherche conduite visait à répondre aux questions suivantes :

  • Quels parcours observe-t-on chez les jeunes en ITEP ?
  • Quelles réponses institutionnelles et territoriales ?
  • Quels partenariats locaux peuvent consolider l’accompagnement de ces jeunes ?
  • Comment les jeunes et leur famille vivent-ils ces situations ?
  • Comment les jeunes entrent-ils en ITEP et que font-ils à leur sortie ?

 

télécharger le rapport et son résumé.

à retrouver également sur notre page actualité nationale

Parution au bulletin officiel santé de l'instruction sur les unités d'enseignement externalisées (UEE)

Instruction n° DGCS/3B/2016/207 du 23 juin 2016 relative au cahier des charges des unités d’enseignement externalisées (UEE) des établissements et services sociaux et médico-sociaux.
Bulletin officiel Santé-Protection sociale-Solidarités, n° 16/08 du 15 septembre 2016. Cette instruction diffuse le cahier des charges des unités d’enseignement externes.

Cliquer ici pour le document téléchargeable.

L'AIRe prend position sur la question des "incasables".

L’AIRe réaffirme avec plus de force et de véhémence, son opposition à la stigmatisation d’enfants et d’adolescents pour lesquels  il serait question de trouver « une case ». Une position a été prise lors du Conseil d'Administration du 16 mars 2016.

A retrouver aussi dans l'onglet positions du menu de gauche...

L'article 91 de la loi santé consacre le dispositif.

La loi n°2016-41 du 26 janvier 2016 consacre dans son article 91 le principe du fonctionnement des ITEP sous forme de dispositif.

L'AIRe travaille maintenant aux côtés des pouvoirs publics à la rédaction du décret d'application de cet article. Voila donc 5 années de militantisme autour du Dispositif ITEP récompensées !

Circulaire SEGPA.

la circulaire n° 2015-176 du 28-10-2015 sur les SEGPA vient de paraitre.

Publication du rapport final de l'expérimentation en dispositif AIRe/ CNSA.

Le Conseil d'Administration de l'AIRE se félicite de la parution du rapport final de l'expérimentation en dispositif 2013-2015. Cette expérimentation a mobilisé 6 régions ARS, 98 établissements et services, 5000 usagers pendant 18 mois... Vous trouverez dans ce rapport le détail région par région, les outils expérimentés ainsi que les préconisations et pistes à explorer. Il est à noter que cette expérimentation a été reconduite pour deux ans, sous le pilotage de la CNSA et de la DGCS, avec le soutien de l'AIRe au niveau national.

Le rapport final sur l'expérimentation ainsi que ses annexes sont disponibles dans la partie expérimentation du site.

Prise de position de l’AIRe sur le Ségur de la santé et en soutien des professionnels 

 

Les personnels des établissements médico-sociaux mobilisés depuis le début la crise sanitaire, en qualité de « soignants », se sentent oubliés par les Pouvoirs Publics au regard de la revalorisation partielle des professionnels du secteur dans le cadre du Ségur alors même que débute la 5ème vague.

Dans un contexte inédit, ils ont démontré leur capacité à s’adapter, à innover et à proposer d’autres variantes de l’accompagnement afin d’assurer leurs missions auprès des enfants, des adolescents et jeunes adultes. Ce continuum a été possible par l’engagement d’hommes et de femmes œuvrant dans les structures et la force de nos institutions en tant que collectif de professionnels qui grâce au fonctionnement en dispositif, ont su faire preuve d’agilité pour faire évoluer les réponses apportées.

La non prise en compte des métiers de l’accompagnement dans le périmètre du Ségur vient donc exacerber un sentiment d’injustice, d’iniquité et de non-reconnaissance de l’engagement des professionnels.

Aux injonctions paradoxales, à la stigmatisation des institutions sur fond de « désinstitutionalisation » menée à marche forcée et à la marchandisation du secteur, s’ajoute une perte conséquente de pouvoir d’achat. Une étude comparative entre l’évolution des conventions collectives 66 et 51, celle du SMIC et celle de l’inflation entre 2000 et 2021, nous conduit au triste constat d’une réelle perte de pouvoir d’achat des personnes relevant de ces conventions collectives, entre 16% et 19% selon la convention pour un éducateur spécialisé.

Ces décisions impactent directement la reconnaissance des professionnels, elles entrainent une perte de sens mais également une démobilisation rendant les recrutements et remplacements difficiles voire impossibles, avec un recours à des personnels non qualifiés et, dans le pire de cas, des réductions de la capacité d’accueil. Ces tensions RH ont un retentissement fort sur l’accompagnement des personnes, elles nous incitent, aujourd’hui, à nous associer pleinement, tant sur le plan national que dans les régions et départements, à toutes les actions engagées autour des revendications pour une meilleure prise en compte des professionnels de notre secteur.

Les premiers résultats d’une enquête actuellement en cours auprès de nos adhérents confirment ces tensions sur l’ensemble du territoire national et pour toutes les catégories professionnelles.

Pour accompagner les publics dont nous avons la responsabilité, nous avons besoin de professionnels formés et reconnus socialement à travers des conditions de rémunération attractives. Aujourd’hui, le compte n’y est plus et c’est au détriment de la qualité des accompagnements. L’AIRe ne peut se satisfaire de mesures transitoires visant à se tourner vers des professionnels non qualifiés.

Afin de remédier aux fondements structurels de cette crise et au déficit d’attractivité du secteur, l’AIRe revendique :

           La valorisation du travail de ces professionnels ainsi que la reconnaissance de leurs qualités et compétences comme essentielles au bon fonctionnement de notre société ;

           Une revalorisation financière permettant un rattrapage des écarts financiers qui se sont construits au fil des années ;

           Des moyens permettant de pouvoir recruter des professionnels qualifiés et en nombre suffisant, qui pourront s’impliquer dans la durée auprès des jeunes qui souffrent d’une pathologie du lien et qui cumulent souvent une double vulnérabilité ;

           Une évolution des formations initiales en parallèle de l’évolution de nos organisations et de la Société afin de mieux répondre aux besoins et attentes des personnes accompagnées dans un parcours coordonné et respectueux de leur choix ;

           La reconnaissance des ESMS, en tant que cadre d’exercice favorisant un travail de qualité, collectif et une réelle coordination autour des personnes accompagnées tout en mettant du SENS à l’action.

L’AIRe souhaite que le gouvernement prenne la mesure des enjeux et est déterminée à s’engager en soutien des professionnels pour une meilleure reconnaissance de nos métiers et de nos missions qui passe en premier lieu, par la généralisation immédiate des mesures du Ségur à l’ensemble du secteur.

Pour le Conseil D'Administration et le Bureau

Le président, Roland DYSLI

télécharger ici le communiqué de presse.

-      

 Retrouvez également le programme ainsi que la liste des ateliers

   

 Le copil attire votre attention sur le fait qu’il est nécessaire de privilégier un accès gare puis un trajet en métro pour accéder au centre des congrès des journées de l’AIRe. Les places de parking sont fort peu nombreuses en centre-ville de Rennes. Il existe aussi des parkings près des départs excentrés des lignes de métro pour ceux qui viendraient en véhicule.


Le moteur de réservation t Destination Rennes est désormais fermé.

Vous retrouverez toutefois la liste des hebergements disponibles en suivant ce lien: https://www.rennes-congres.fr/fr/votre-evenement/hebergements/

 

 


    Les journées de Rennes se tiendront du 1er au 3 décembre 2021

Informations et inscriptions sur la page dediée 

 

DE LA CULTURE DANS L'AIRe - Journées de Rennes,

 

La culture est définie par L’UNESCO comme «l’ensemble des traits distinctifs, spirituels, matériels, intellectuels et affectifs, quicaractérisent une société ou un groupe social. Elle englobe, outre les arts, les lettres et les sciences, les modes de vie, les lois, les systèmes de valeurs, les traditions et les croyances» 

 

La culture est, pour chacun, le socle d’où nous nous exprimons et pensons le monde qui nous entoure : elle est le fil rouge de notre existence.La diversité culturelle fonde des identités, aussi multiples et variées que les modes d’expressions.Pourtant, la CULTURE rassemble, elle lie les individus, crée des ponts entre les groupes, car nul besoin de prérequis pour contempler, vibrer, pleurer, penser, s’intéresser. Quelle soit artistique, professionnelle, numérique, la culture s’enrichit du partage.

 

Le "pas de côté", paratique quotidienne des équipes des DITEP, est un traduction, une mise en creux de sa propre culture pour accueillir celle de l’autre. Il invite à se laisser enseigner, pour entrer en communication et travailler avec les enfants, adolescents et jeunes adultes accompagnés, avec les familles et les professionnels des autres champs (social, sanitaire, éducation nationale, …).Toutes les médiations culturelles utilisées dans les DITEP, tel l’art pictural, numérique vidéo, théâtral…, sont utilisées pour leurs vertus afin de pacifier la relation au monde des enfants et des adolescent.es. Par ces supports, la singularité de chacun peut s’exprimer, traduire des émotions brutes, de l’indicible, et ainsi inventer un langage qui facilite la rencontre.

 

Ces pratiques des DITEP s’inscrivent dans une mouvance résolument inclusive, où l’altérité n’est plus source de mise à l’écart et d’exclusion,mais un trait d’union vers des « alter-égaux ».La culture est, à l’image des publics que nous accueillons : diverse, variée, surprenante, novatrice !Les équipes des DITEP et leurs réseaux sont donc invités à venir témoigner des ponts qu’ils ont su construire avec les enfants, adolescent.es et jeunes adultes, alliant soin et inscriptions sociales, au cours des 26èmes journées de l’AIRe à Rennes.

 

Nous fêterons également les 25 ans (+1 !) de l’AIRe !

 

ADHERER A AIRe :     Adhérer en ligne  

Nos services aux établissements adhérents :        

 

Un tarif préférentiel pour les établissements adhérents à la bibliothèque numérique de Champ Social Editions

 

Un accès aux formations conventionnées entre AIRe et Champ Social Formation

 

Un tarif préférentiel pour les journées nationales de formation et d'études annuelles

 

 

COVID19 : LETTRE AUX ADHERENTS ET ADHERENTES DE L'AIRE 

 

Lettre du 20 mars

Lettre du 31 mars

Lettre du 24 avril

Lettre du 08 mai


Pour toutes informations complémentaires :

Notre fédération Uniopss recense toutes les recommandations émanant du ministère des Solidarités et de la Santé et des autres ministères concernés à destination des établissements et services accueillant des personnes en situation de vulnérabilités ici

Retrouvez aussi une foire aux question publiée par le secrétariat d’Etat en charge des personnes handicapées ici

 

Une nouvelle fiche COVID19 vient d’être publiée relative à la reprise des accueils de jour en externats médicosociaux pour que celle-ci puisse s’organiser progressivement à compter du 11 mai. 

 

Les principes généraux déclinés sont les suivants :  

 

 

 

 

 

 

A noter que les organismes gestionnaires devront, pour le 8 mai, élaborer un plan de reprise progressive de leur activité, après échange avec le conseil de la vie sociale

 

Pour lire l’ensemble de la fiche ici 

 

Le protocole relatif à la réouverture des écoles maternelles et élémentaires du ministère de l'Education nationale vient d’être publié et pourra servir de référence utile pour la construction du plan de reprise progressive qui sera proposé par les ESMS (cf. article ci-dessus). 

 

Pour accéder au protocole ici 

 

 

     COMMUNIQUE DE PRESSE

AIRe – Santé Mentale France – Unafam et Uniopss :

Le handicap psychique :  un impensé de la Conférence nationale du handicap

 

La conférence nationale sur le handicap s’est tenue le 11 février dernier, quinze ans jour pour jour après l’adoption de la loi de 2005 pour l’égalité des droits et des chances des personnes handicapées, qui reconnaissait pour la première fois dans les textes le handicap psychique. Cet anniversaire était une belle occasion de relancer l’action publique en faveur d’une population oubliée, ignorée et très souvent stigmatisée.

L’annonce de mesures ciblées, d’échéances précises et d’engagements volontaristes en faveur de nombreuses catégories de personnes en situation de handicap, dont nous nous réjouissons, ne rendent que plus criante l’absence de propositions en direction du handicap psychique. Totalement absent du discours, il semble ainsi non seulement invisible, ce que l’on savait déjà, mais aussi impensé.

La déception est d’autant plus grande que quelques espoirs étaient nés dans les annonces préliminaires et le dossier de presse : telles les avancées sur la Prestation Compensation du Handicap (P.C.H. aide humaine) pour ce public spécifique, impatiemment attendues.

Comment expliquer leur absence dans les propositions finales ? Comment ne pas s’indigner quand sont ainsi renvoyées tant de personnes en situation de handicap psychique à leur isolement, leur manque d’accompagnement et l’absence de reconnaissance de leur souffrance ?

L’AIRe, Santé Mentale France, l’Unafam et l’Uniopss appellent le gouvernement à agir sur le sujet.

 

AIRe : François DELACOURT      Santé Mentale France : Denis LEGUAY

Unafam : Elsa ANSQUER            Uniopss : Jérôme VOITURIER                       télécharger ici le communiqué

 
    Enquête menée avec  l’AIRe et  l’ANMECS sur les coopérations inter institutionnelles  entre DITEP et MECS


L’AIRE et l’ANMECS ont décidé de lancer un travail en commun sur les coopérations interinstitutionnelles. Partant des constats qu’un nombre d’enfants et d’adolescents placés en MECS bénéficient d'une orientation notifiée en dispositif ITEP, il y a nécessité de croiser nos pratiques respectives afin de dépasser nos (mé)connaissances réciproques pour construire une reconnaissance commune et des actions coordonnées.

A l’automne 2019, un questionnaire a été diffusé à l’ensemble des acteurs de nos réseaux pour identifier les modalités de coopération expérimentées sur les territoires entre les DITEP et les MECS. 100 établissements et services y ont répondu dont 1/5e présentent des coopérations effectives. Les résultats de l’enquête sont en pièce-jointe. Ils se structurent en deux parties. La première partie fait état de l’identité des répondants et la seconde partie identifie les coopérations présentées par ces mêmes répondants.

Ce premier travail objectif a permis de recenser diverses expériences et d’identifier les leviers et les freins à nos pratiques coopératives. Il en ressort positivement que les coopérations permettent d’éviter des ruptures de parcours et d’intervenir efficacement sur des situations complexes. Néanmoins, pour qu’elles réussissent, les principes énoncés ci-dessous sont essentiels à mettre en œuvre conjointement :

  • Les coopérations sont indispensables autour du ou des projets de l’enfant
  • Les coopérations s’engagent souvent autour du parcours de santé du jeune
  • Les coopérations s’appuient sur des partenariats de proximité
  • Les coopérations nécessitent une formalisation : charte, CPOM, convention…
  • Les coopérations requièrent l’élaboration d’outils d’évaluation et d’analyses partagées

Forts de ces travaux, l’AIRe et l’ANMECS souhaitent développer des actions communes pour accompagner les initiatives de coopérations de territoire en apportant nos expertises. Les résultats de l’enquête pourront notamment y être présentés.

En outre, l’AIRe et l’ANMECS, par ce travail de coopérations interinstitutionnelles, souhaitent que les résultats se traduisent rapidement dans le quotidien des enfants, des adolescents et des jeunes adultes en situation de handicap relevant de la protection de l’enfance.

Par ailleurs, nous tenons à remercier sincèrement tous les contributeurs de cette enquête.

Restants disponibles si vous avez la moindre question,

Cordialement,


François Delacourt,                                                                       Marianne Antunes

Président de l’AIRe,                                                                       Présidente de l’ANMECS

 

Télécharger la synthèse de l'enquête

 

 

Lettre ouverte à Mme la Ministre - SERAFIN-Ph

Alors que le comité stratégique de SERAFIN PH doit se prononcer, le 14 novembre prochain, sur le futur modèle de financement des établissements et services du secteur du handicap, l’Association des ITEP et de leurs réseaux (AIRe) a transmis à Sophie Cluzel, Secrétaire d’Etat en charge des personnes handicapées, une lettre ouverte car selon le modèle de tarification retenu, les effets sur les dispositifs intégrés des ITEP (DITEP) inscrits à l’article 91 de la loi pour la modernisation de notre système de santé, pourraient être plus ou moins importants.

télécharger ici la lettre adressée au ministère.

 

 

CONSECRATION LEGISLATIVE, APRES L'ARTICLE 91 DE LA LOI DE SANTE, LE DECRET DISPOSITIF ITEP EST PARU AINSI QUE SON INSTRUCTION..

 

Téléchargez le décret ici              Téléchargez l'instruction ici     


Télecharger le communiqué de presse

 

Suite à la publication du décret du 24 avril 2017 relatif au fonctionnement des établissements et services médico-sociaux en dispositif intégré prévu à l'article 91 de la loi de modernisation de notre système de santé , l’instruction du 2 juin 2017 qui précise et accompagne le déploiement du fonctionnement en dispositif intégré des ITEP et des SESSAD vient d’être publiée le 6 septembre 2017. Cette instruction appuiera l’ensemble des partenaires mobilisés dans le cadre du fonctionnement en dispositif : MDPH, organismes de protection sociale, services académiques et organismes gestionnaires en DITEP.

 

Gilles Gonnard, Président de l’AIRe se félicite de cette publication qui « après le décret qui venait déjà compléter les dispositions prévues par la loi de santé, l’instruction représente un aboutissement législatif et la reconnaissance d’une expérimentation qui a débuté en 2013. Au-delà des six régions expérimentatrices (Basse-Normandie, Haute-Normandie, Champagne-Ardenne, Ile-de-France, Pays de la Loire, Provence-Alpes-Côte d’Azur), l’instruction va permettre la généralisation progressive du dispositif ITEP. »


Ce fonctionnement s’opère dans le souci de faciliter le maintien en milieu ordinaire et d’éviter les ruptures de parcours de chaque jeune accueilli selon une procédure préalablement définie, sans être « prisonnier » des incidences liées au contenu de son autorisation initiale. Il permet de mobiliser à minima trois modalités d’accompagnement qui peuvent être mise en œuvre à temps complet ou à temps partiel, allant de l’accueil de nuit à l’accueil de jour en passant par une intervention ambulatoire. Toutes ces combinaisons possibles s’organisent avec l’appui des parents et en lien avec ce que le jeune est capable de supporter.

 

« L’AIRe, à travers son conseil d’administration et ses délégués régionaux, soutiendra le déploiement du DITEP par des interventions en région auprès des directeurs et des directrices d’établissements ITEP et SESSAD qui le souhaitent» précise Gilles Gonnard.

 


  

 

L'AIRe en bref :

L’Association nationale des Instituts Thérapeutiques Educatifs et Pédagogiques et de leurs Réseaux (AIRe), propose un espace de rencontre et de réflexion aux établissements et services accueillant des enfants et adolescents qui présentent des difficultés psychologiques dont l’expression, notamment les troubles du comportement, perturbe gravement la socialisation et l’accès aux apprentissages.

 

Par une intervention interdisciplinaire, ces établissements et services tentent d’inverser le processus handicapant dans lequel ces jeunes aux potentialités intellectuelles et cognitives préservées, sont engagés. C’est à ce titre que ces établissements font partie du secteur du handicap.

 

Les ITEP sont des structures médico-sociales qui se distinguent de celles dédiées à la pédopsychiatrie, à la protection de l’enfance, à l’éducation nationale, bien qu’ils puissent établir des coopérations avec les unes et les autres. 

 

Là ou différents suivis juxtaposés s’avèrent insuffisants, les ITEP tirent leur spécificité d’une conjugaison au sein de la même équipe institutionnelle, des interventions thérapeutiques, éducatives et pédagogiques dans une perspective soignante d’ensemble. Les modalités d’intervention de ces établissements et services se déclinent en : internat de semaine, internat modulé, internat séquentiel, semi internat, accueil à temps partiel, SESSAD, CAFS…

 

L'association est organisée en délégations régionales, chaque délégué régional siégeant au Conseil d'Aadministation, les délégués régionaux sont épaulés par des délégués territoriaux, nommés par le CA pour l'animation du réseau au sein des territoires. 


Cliquer ici pour visualiser l'organisation des Inter Régions AIRe.

 

   suivez nous désormais aussi  sur twitter : Today in Non-News: Twitter is Deleting Stolen Jokes on ...  et toujours sur notre page facebook :    Vector Logos,High Resolution Logos&Logo Designs: Facebook ...

-          Retrouvez également le programme ainsi que la liste des ateliers

-          Pour réserver votre hôtel auprès de Destination Rennes, cliquez ici